L’univers est dans l’oeuf…

oeufslibres2.jpg[Révision] … À la lumière d’autres informations parues dans le journal Le Soleil – édition du Lundi 1 octobre 2007 sous le titres « Des poules libres » (texte de Annie Morin)- voici quelques ajouts à mon billet concernant ces pauvres poules pondeuses.

D’abord, le nombre de poules pondeuses augmente au Québec. Nous en sommes rendus à trois millions six-cent milles (3,6000,000) et fait rafraîchissant, « Un vent de liberté » souffle sur ces poules, venu du sud ‘étatsunien’ et de l’ouest canadien. On ne peut que s’en réjouir. Déjà j’avais remarqué que des oeufs provenant de ces poules en liberté sont offerts dans les principaux marchés d’alimentation, sans toutefois pouvoir y lire le lieu de leur provenance. Selon l’article du journal Le Soleil, le Québec craque pour les oeufs oméga-3 alors qu’aux États-Unis, en Colombie-Britannique et en Europe ce sont les oeufs de poules en liberté qui ont maintenant la cote. Au Québec, « ce sont 98% des oeufs qui sont pondus par des poules gardées en cage. Sur les 2% restant, environ le quart, donc environ cinq millions (5 000 000) sont pondus par des poules en liberté ».

Qui mène?

C’est comme l’oeuf ou la poule! Qui vient en premier? – « Ce sont les consommateurs québécois qui font la loi sur les tablettes … on produit ce que le consommateur demande » de dire Serge Lefebvre, président de la Fédération des producteurs d’oeufs de consommation du Québec. Toujours selon l’article du Soleil, « les oeufs de poules en liberté se vendent au moins 4$ la douzaine, comparativement à 2,89$ pour les oeufs réguliers et plus de 5$ pour les oeufs bios ». C’est d’abord le coût de production qui explique l’écart des prix: dans l’espace ou loge trente milles (30 000) poules pondeuses en cage on ne peut que placer cinq milles (5000) poules en liberté. [Mais est-ce là vraiment des poules en liberté? Lire cet article – en anglais- sur ce qu’est la vraie liberté pour une poule pondeuse: il y a des nuances à faire. ]

Suite… Mon article original paru le 2 juin 2006 ci-après:

L’UNIVERS EST DANS L’OEUF.

Combien il se mange d’oeufs au Québec, et combien de poules sont assignées à la tâche? Un portrait étonnant qui ressemble à ceci selon mes calculs :

Le Québec compte trois millions quatre cent soixante-six mille trois cent trente-et-un pondeuses (3 466 331) pour une production annuelle de vingt-quatre douzaines et cinq dixièmes chacune (24,5), soit un milliard dix-neuf millions cent un milles trois cent quatorze oeufs (1 019 101 314), dont trente millions cinq cent soixante-treize milles (30 573 000) seront jetés parce que fêlés avant l’emballage et dix millions cent quatre-vingt-onze milles (10 591 000) seront souillés par les excréments de la pondeuse. Mais il y a place à la croissance (avis aux immigrants!), en effet, la production québécoise est inférieure à la consommation. Il faut importer environ trente pour cent de notre production, soit trois cent cinq millions sept cent trente milles trois cent quatre-vingt quatorze oeufs (305 730 394), pour une consommation totale annuelle de un milliard trois cent vingt-quatre millions huit cent trente-et-un milles sept cent huit oeufs (1 324 831 708). Le Canada importe annuellement des États-Unis plus de treize millions de douzaines d’oeufs.

C’est un peu effarant. La population québécoise étant de sept millions cent quarante milles neuf cent soixante-cinq habitants (7 140 965), elle ne mange tout de même que cent quatre-vingt-six (186) oeufs par année par personne, soit moins de quatre par semaine, entiers, ou dans une préparation alimentaire quelconque. Cette consommation est du double aux États-Unis.

C’est tout un choc en pensant aux poules. Où sont-elles toutes et que mangent-elles ? Les pondeuses commencent à travailler vers l’âge de dix-neuf semaines et on les laisse rarement pondre plus de cinquante-deux semaines, alors qu’elles sont condamnées à devenir ailes de poulets, brochettes, poulets pressés!

On a la vision de poulaillers immenses des régions de Saint-Hyacinthe, de Napierville, de Lanaudierre et de Soulanges. Des poules qui n’ont pas de répits, qui sont littéralement poussées à la limite physiologique de la production, soit environ un oeuf au 24-26 heures, période critique que l’on souhaite réduire par une diète améliorée et des temps d’éclairage optimaux. Ce sont neuf kilogrammes de grains par jour qui sont ainsi transformés en une douzaine d’oeufs, soit sept cent cinquante grammes de petites graines (750g), plus quinze centilitres d’eau (15cl) que la poule doit consommer et boire pour chaque oeuf pondu. Pénible ‘devoir’ s’il en est un !

Et de la poule à l’oeuf, on ne peut que penser que les oeufs sont partout, minuscules et gros, dans chaque gramme de sol, sur la végétation, dans l’eau, dans l’air, dans nos draps, dans notre corps.

http://www.talula.demon.co.uk/egg/ L’univers est dans l’oeuf, et l’oeuf partout dans l’univers.

Ref. (statistiques) : Fédération des des Producteurs d’Oeufs de Consommation du Québec. CanadaEgg. Egg, the Explosion Graphics Generator – des scripts dont les programmes portent l’extension egg et source de l’image à gauche.

[Information complémentaire]

L’écriture des chiffres en français. Vous corrigerez mes fautes à l’aide des règles exposées dans Écriture des Nombres en Français ou cet article dans Wikipedia.

Un Élevage de poules pondeuses. Il faut souffrir pour être bon. Un article de Valérie Girin. Les Cahiers Antispécistes.

La cage industrielle pour poules pondeuses. Exemple de produits vendus chez Alibaba.

Oiseaux libres. Comment produire des milliards d’oeufs.

Publicités

6 Responses to L’univers est dans l’oeuf…

  1. inconu dit :

    bonjour

    un question :

    la poule vient-elle de l’oeuf ?
    ou
    l’oeuf vient-il de la poule ?

    cordialement

  2. inconu dit :

    mon adresse été incomplète

  3. volvox dit :

    L'oeuf ou la poule? Pas de doute c'est l'oeuf. Dans des temps archaïques un reptile a dû pondre des oeufs parmi lesquels, oh mutations, il y a avait des poules. C'est l'évolution très accélérée :)

  4. Laurette dit :

    Bonjour,

    Une question:

    Dites? d’où vient l’oeuf.
    Quel est son origine? De quoi est t’il né?

  5. Yo mon ti-phoque ;-)

    Nenon la, ça tiens pas debout ton affaire, parce que tu parle des trucs archaïques, c’est quoi ça dont??? alors moi je pense que c’est un genre de molécules qui s’est formé et de la est venue la poule et ensuite l’oeuf, on ne sais pas ça!!!

    Mais toi est-ce que tu es convinque que c’est ça ????????????????

    Va voir ton courrier stie, cibole que t’es pas vite!!!

    Bye,

    Andrée ;-)

  6. volvox dit :

    RE: u parle des trucs archaïques,

    Des oeufs de dinosaures! – Allez Miss, on t’attend dans le forum.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :