Méchante procrastination!

La procrastination est l’habitude de reporter inutilement à plus tard des tâches ou des activités. Je suis un procrastinateur et pas le seul! Je le suis depuis mes études et Dominique Dubé, psychologue à l’Université Laval, décrit très bien ce que j’étais et suis encore. Même en ce moment je ‘proscratine’. J’écris ce billet et fignole ce ‘dernier petit logiciel’ que j’offrirai gratuitement alors que je devrais m’atteler à mon travail urgent et payant. J’ai tout essayé pour m’en guérir – lecture sur le sujet, liste de tâches à accomplir par priorité, rappels sur calendrier etc. – mais la seule chose qui marche vraiment fonctionner est le:

Fais-le maintenant!

Très évident, mais moi et plusieurs autres personnes semblent oublier cette aptitude fondamentale au mieux être (car la procrastination amène son lot de problèmes). Ce n’est pas parce que nous ne savons pas que nous devons faire des choses maintenant, c’est parce que nous avons oublier comment les faire. Voici quelques techniques que j’ai glané à gauche et à droite et qui devraient m’aider.

Mettre de côté des périodes de temps pour faire les choses. Un procrastinateur ne trouve jamais de temps pour lui-même. Faut donc se donner des rendez-vous.

Si ça te viens à l’esprit alors fais-le. Tout simple. La plupart des choses ne seront jamais mieux faites que maintenant!, lorsque l’idée de le faire nous viens en tête, ou que quelque chose ou une personne nous le rappelle.

Un minuterie pour me ramener à la réalité. Entre autres raisons, ma procrastination est dû à une ‘vie mentale’ très active. Juste pour dire que je suis un rêveur. Je rêve debout et de tout, et surtout d’ailleurs. Donc une minuterie portative que je place dans ma poche ou sur le bureau pour me rappeler que je suis ici sur terre et que j’ai des choses importantes à faire.

Pas de multitâche. Oh que j’aime faire tout en même temps. Je suis champion dans le domaine. Démarrer ou accepter plein de projets et propositions et incapable de les terminer, et surtout de les terminer à temps. Je devrais faire une chose à la fois en y portant toute mon attention (si je la rapporte à demain ce sera au moins la seule!).

Modifier mon environnement de travail pour éliminer les distractions. Je le sais, les distractions alimentent ma procrastination. Ces distractions sont présentes partout, sur mon bureau (livres, photos, ‘boîtes à trésor’ dans le tiroir, gadgets électroniques), dans l’ordinateur (là je met en faute principalement l’internet et ses pages web sans fin et toute l’information qui s’y trouve, les blogues et forum), et ailleurs dans la pièce de travail. Déjà j’ai coupé la télévision de mon environnement tout court et aussi la radio d’information ou de débats (j’écoute une version modifiée de ma radio web sans image).

Bien identifier ses valeurs personnelles. Ce qu’on dit, pense ou désir est moins important que ce que l’on fait – ce qui compte vraiment est ce qu’on accompli quotidiennement. Comment alors nos actions concordent-elles avec nos pensées ou désirs? Si je veux maigrir de quelques kilos je n’y arriverai pas en regardant la télé ou assis à discuter sur un forum. Si je désire acheter ce voilier de mes rêves, cela n’est possible que si mon travail est fait à temps. Ce ne sont là que deux exemples parmi une multitude.

Reprendre son cerveau en main! Si la pub est efficace pour vendre (n’importe quoi sans valeur) alors faisons notre propre pub. Pour me persuader que je dois agir maintenant. Plutôt que laisser les autres le faire, faisons le nous mêmes. Et pourquoi pas une affiche qui nous le rappelle dans notre bureau? – p.s. j’ai essayé le message subliminal, avec succès non mesuré ;)

Pour terminer, la procrastination n’est pas chose facile à combattre. On arrive à mieux à mieux la contrôler en utilisant plusieurs petits trucs et changements d’habitudes. Et pourquoi pas, comme le suggère ce psy de Laval (op.cit.), ‘un petit cadeau’ pour me féliciter d’avoir atteint un objectif !

 

 

 

 

Publicités

9 Responses to Méchante procrastination!

  1. MadoLise dit :

    Misère, j’suis pareille MDR…. Merci des conseils

  2. volvox dit :

    Pas si drôle ;) Merci.

  3. dominique dit :

    mon doux j en suis atteint s en m en rendre compte…
    débuter plein de choses en même temps mais comme il y en a trop à faire j en laisse une bonne partie …à faire plus tard…quand plus tard????
    Lorsque je vais y penser…

    tout s accumule et alors rien ne se règle et me voilà en avoir plein les bras…..
    C fou cette facon de faire…au lieu de tout régler au fur et à mesure ;c trop simple j imagine!
    J e pense en tout honnêteté que cela met du stress et du piquant dans ma vie…après je m en veux!

    Peut-être en prenant conscience de tout ceci ,ca devrait aider à corriger cette habitude!

  4. Diane (Cristal) dit :

    J’ai ce mal misère de misère

    je me croyais seule avec ce syndrome
    ¨
    Il me faut une therapie

  5. volvox dit :

    Bienvenue dans le club. Vous manque plus que d’avoir les doigts mêlés. Une thérapie, ça presse ! ;) On fait tout parce qu’on ne veut pas faire le principal, c’est trop facile ;)

  6. Tu n’as pas un mot pour celle qui en « fait plusieurs à la fois « ?

  7. volvox dit :

    Prévoyance ;) Comme pour les biscuits, en faire plusieurs à la fois, parce que ça se mange vite.

  8. Laurent Simon dit :

    Ca commence mal les bonnes résolutions.

    Je viens de passer 5 minutes à lire ce billet alors que j’avais d’autres choses bien plus importantes à faire…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :