Pastorale

Quand la maman n’a pas le temps de bercer son petit enfant, Monsieur le Vent viens doucement faire danser le berceau blanc… Dès qu’une abeille, bleue de soleil, devant le berceau s’émerveille, le vent qui veille chasse l’abeille vers le royaume des groseilles. – Quand tu descends le sentier, ce dimanche de mai, les mains dans les poches, tu peux sentir le Quatre-temps, dire bonjour aux passants; tu peux être légère, comme ces éphémères, et nous faire marcher, du Cap jusqu’à la Malbaie… Quand la maman prend le temps de bercer son petit enfant, Monsieur le Vent part doucement faire danser les fleurs des champs.

Publicités

One Response to Pastorale

  1. alexandra dit :

    bonjour je travail dans une creche et une de mes collegue chante cette chanson au enfants pour sendormir je la trouve magnifique et je lui est demander de maprendre les paroles mais je voudrais trouver un cd ou un site ou je pourrais ecouter cette chanson car je souhaitreai la chanter a mon petit bebe qui arrivera prochainement si vous pouviez m’aider ce serai formidable

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :