L’été qui a fui

La richette la bermudienne l’ancolie
Le trèfle le chardon la vesce la linaire
La marguerite l’onagre la tanaisie

La menthe le plantain l’euphorbe la luzerne
L’herbe à la puce le mélilot l’anis
L’aster la viperine le mille-pertuis
L’épilobe la renoncule l’épervière

La chicorée les pétards la matricaire
L’anémone l’eupatoire le pissenlit
La verge d’or la linaigrette la fougère

L’anaphale le liseron la rudbeckie
Le mil le bident la benoite et la poussière
Escortaient les chemins de l’été qui a fui

Domaine Maizeret [carte], Québec, fin septembre 2006

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :