La coccinelle

Elle me dit :
Quelque chose me tourmente.
Et j’aperçus
Son cou de neige, et, dessus,
Un petit insecte rose

J’aurais dû – mais, sage ou fou,
A seize ans on est farouche,
Voir le baiser sur sa bouche
Plus que l’insecte à son cou.

On eu dit un coquillage;
Dos rose et taché de noir.
Les fauvettes pour nous voir
Se penchaient dans le feuillage.

Sa bouche franche était là:
Je me courbai sur la belle,
Et je pris la Coccinelle;
Mais le baiser s’envola.

Fils, apprends comme on me nomme,
Dit l’insecte du ciel bleu,
Les bêtes sont au bon Dieu,
Mais la bêtise est à l’homme.

[Victor Hugo, Les Contemplations].


Bonjour, comment ça va? – Dès le premier geste j’ai senti qu’elle voulait abattre l’intrue: une coccinelle emportée dans son corsage. Pourquoi ce matin-là, les lèvres mouillées d’une Fée, et le trouble dans ses yeux, se choquait-elle? C’était absurde! Vraiment! Je le sentais, car il y avait entre nous une aisance de pensée qui me ravissait. Un couple d’inséparables.

Elle était une robe que je la déshabillais,
une fleur que je la cueillais.

Tu es encore pas de bonne humeur ma choune? Ce n’est pas ce qui m’a empêché de lui sauter au cou, de la dégraffer. Et la bête s’y trouvait, sur la peau fine, un peu chaude, fièvreuse et parfumée. C’était l’été ce matin-là. C’était un autre plan du Bon-Dieu pour nous rapprocher. Pour passer par-dessus les babouneries.

Les petites bêtes comme ça elle les aimaient, plus que moi, et les fauvettes aussi, tellement. C’est venu à la longue, pour qu’on s’aime autant que ça. Comme on aime la nature et ses chants, les yeux plein d’azur et d’étoiles, comme une passion sauvage. Et tous les plaisirs obscurs qu’on dit malsains.

Derrière sa bouche qui embrasse,
assez de dents pour me mordre.

Et c’est maintenant sur une autre vague embrasée qu’elle me couvre de baisers. Une petite tigresse qui me mord, de l’or dans ses yeux, qui roule et ronronne, et qui se demande bien ce qu’est cette petite bête à sept points que j’ai placé sur son sein. rp.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :