adn fait maison

adnVoici une recette pour extraire facilement l'ADN de toute matière vivante. Bouffer de l'ADN c'est très 'minceur' et comme c'est sans goût, on peut l'apprêter 'sans gène' à diverses sauces. Garantie 'testée dans ma cuisine'.

La quantité d'ADN dans les organismes est impressionnante. Le corps humain par exemple contient environ 100 trillions de cellules, chacune contenant des brins de 2 mètres d'ADN confiné dans le noyau. Chez une seule personne, cela fait plus de 1,5 milliards de km d'ADN !

La méthode maison consiste à libérer les brins d'ADN de cellules vivantes à l'aide d'un mélangeur (blender) et de savon. Pour y arriver il y a deux parois cellulaires à détruire: la paroi de la cellule proprement dite et celle du noyau à l'intérieur de la cellule. C'est faisable.

Ce dont on a de besoin:

– fruit ou légume, un tissu animal peut aussi être utilisé (foie)
– un détergent doux (par exemple le savon à vaisselle Palmolive)
– de l'alcool, préférablement mais pas obligatoirement de l'alcool éthylique
– du sel
– un peu d'enzyme (Accent) ou liquide à verres de contact
– un mélangeur (type 'blender')
– un tamis fin
– un contenant en verre du genre éprouvette, une flûte à champagne fait l'affaire.

Ce qu'il faut faire:

La première étape consiste à réduire en purée notre source d'ADN dans le mélangeur, en fait, on sépare les cellules les unes des autres ; y déposer environ une demi tasse (100 ml) additionné de 1ml de sel et 100 ml d'eau. Mélanger pour obtenir une ' soupe ' homogène pas trop liquide, ayant à peu près la consistance d'un potage. Le sel augmente la force ionique et va faciliter la désorganisation des membranes cellulaires.

En deuxième étape, tamiser la ' soupe ' obtenue dans un contenant et ajouter environ 30 ml de détergent doux (n.b. : ne pas utiliser le savon à vaisselle de marque Sunlight parce qu'il détruit les cellules). Bien mélanger sans faire mousser. Ajouter une pincée de votre enzyme, l'attendrisseur de viande 'Accent' (glutamate de sodium) vendu en épicerie fait très bien l'affaire. Laisser reposer 10-15 minutes. Le détergent agit sur les lipides des parois cellulaires et les détruit, de la même façon qu'il rend soluble la graisse des chaudrons. Notre soupe est un mélange d'ADN, de protéines et de sucre (carbohydrates). L'enzyme va peu à peu détruire les protéines et libérer les brins d'ADN qui y sont retenus.

Enfin, verser une partie du mélange dans l'éprouvette ou le contenant en verre et ajouter tout délicatement une quantité égale d'alcool qui va flotter en surface, l'ADNBecher mélange vas y migrer. L'alcool permet de déshydrater l'ADN, elle entraîne l'agrégation des molécules en de multiples brins qui forment alors des fibres visibles à l'oeil nu après 30 ou 60 minutes. Avec un peu de chance il est possible d'isoler près de 5 ml d'ADN par tasse de matériel. En retirant l'alcool et les filaments blanchâtres des récipients, on peut faire se précipiter l'ADN au fond en ajoutant un peu de jus de citron.

Il y a bien quelques autres 'recettes' simples pour extraire l'ADN, mais celle-çi est particulièrement efficace et facile à reproduire. Les fraises et le melon miel m'ont donné une excellent résultat. On pourrait aussi utiliser des matériaux biologiques inertes, l'ADN étant toujours présente, mais avec beaucoup plus de difficulté et il en faut une bonne quantité.

Bonne cuisine.

Publicités

2 Responses to adn fait maison

  1. gloria dit :

    mercii pur ce site
    parce que ca m’as beaucoup aider
    pour mon devoir d science sur
    l’ADN
    mercii beaucoup♥

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :