L’oxalide

Oxalis montanaÀ ce moment, ultime et nécessaire, survient la conclusion de tout un processus. Il me semble entendre le vivant et merveilleux chef-d'oeuvre proclamer : « Libérez la sortie! » L'ouverture et les poils de la nasse commencent aussitôt à frémir. Adorable baiseuse, admirable mère. Tout à la fois.

D'un baiser sur la joue, elle m'invite à passer à la cuisine où elle achève de préparer une limonade d'Oxalide. La préparation est simple. Une poignée de feuilles d'Oxalide (Oxalis montana L.), un litre d'eau. Au goût: des cerises de Pensylvanie (Prunus pensylvanica L.), à saveur tout aussi acide que les oxalides (en ce moment les arbres sont en fleurs), des framboises ou des feuilles de Menthe du Canada (Mentha canadensis L.). On verse l'eau bouillante sur les feuilles fraiches. On attend une quinzaine de minutes, on filtre et laisse refroidir. C'est servi avec des glaçons dans lesquels on a inséré pendant la congélation une feuille entière d'Oxalide et sa fleur rose.

L'Oxalide se plait dans les épaisses forêt de Conifères des régions froides et tempérées. Ici, au Cap, il y en a partout. Elle fleurit d'une fleur rosée unique. Tard en été plus au nord. En Europe, on retrouve l'Oxalide acetosella (Oxalide acetosella L.), qui possède à peu près les mêmes propriétés et fleurit tôt au printemps. Après la fécondation, la fleur se transforme en une capsule qui prend un accroissement énorme malgré la petitesse de l'ovaire. « Libérez la sortie! » L'ouverture et les poils de la nasse frémissent et les graines sont projetées au loin par l'éclatement de l'enveloppe sèchée.

L'oxalide des montagnes dans son milieu naturel:

oxalis1.jpg

Publicités

2 Responses to L’oxalide

  1. Patrice dit :

    Bonjour,
    cette boisson a l’air très bonne et très rafraichissante,
    malheureusement, introuvable en france, jamais entendu parlé
    de l’Oxalide.
    Encore bravo pour votre travail.
    Patrice

  2. volvox dit :

    Bonjour, en Europe il y a Oxalide acetosella, presque identique à l’oxalide d’ici. Sa distribution géographique doit être assez nordique car c’est une plante qui aime les sous-bois frais et humides. Je n’en connais pas d’autres dont le gout s’en rapproche. …. dû à l’oxalate de calcium ?

    Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :